Carretera Australe – Cerro Castillo

Mardi 24, dia de mierda…
Rio Tranquillo n’a pas bonne réputation auprès des autostopeurs restés des heures sur le bord de la route, que ce soit vers le nord ou vers le sud, ici c’est la galère pour avoir avoir un véhicule. Mais bon, nous nous disons que, peut-être, nous aurons de la chance aujourd’hui…
8h30, nous sommes sur la Carretera et nous regardons partir François qui à du mal à grimper la première côte ce matin ! Il y a 120 km à faire, il le fera en deux jour donc nous le retrouverons, normalement, demain soir à Cerro Castillo. Nous sommes près du jeune Pedro, 19 ans, qui travaille pour la « DDE » chilienne. Il est chargé d’arrêter les voitures afin de réguler le trafic en raison de travaux sur la route. D’après lui c’est simple: il arrête les voitures et nous on leur demande. Si Si, dans une heure maximum vous êtes partis…
Oui sauf que… non je n’ai pas de place… non je ne peux pas c’est pas ma voiture… non mon entreprise ne veux pas… non j’y vais pas directement… non je vais à 10km pas plus… bref… rien… nous attendrons… 8h en tous ! Chou commence à avoir la crève en plus… Nous commensions quelque peux à craquer quand enfin quelqu’un nous dit… OUI ! Il est 17h30 quand nous partons enfin. Le gars est super sympa et nous discutons pendant tout le trajet.

En route nous dépassons François, à mis chemin, en galère dans une côte. Décidement aujourd’hui on l’aura pas vu pédaler ! Le pauvre… la route est terrible sur cette portion… taule ondulée, trous… quelle horreur. Nous manquons deux ou trois fois de nous prendre un camion car la route est tout juste large pour deux véhicule et que tous roulent au milieu comme des fous !

19h nous arrivons à Cerro Castillo, petit village au milieu des montagnes. Nous recherchons un camping sympa car après une journée pareil on veut un endroit bien ! Il semble y en avoir 3, dont un pas terrible, un loin et un près du centre. On se dirige vers celui près du centre : El Araucaria. En chemin nous croisons un panneau marqué camping. Nous allons voir et… c’est une grosse blague… un bout de terre près d’un hangar dernière la maison ! Nous expliquons au propriétaire que ceci n’est en aucun cas un camping mais il n’a pas l’air de comprendre… En fait ils font tous camping ici, du moment qu’ils ont 2 mètres carrés de jardin ! Nous arrivons à l’Araucaria, un VRAI camping avec un grand terrain, une superbe vue, des chevaux, des alpagas… superbe endroit. Nous nous installons et buvons une petite cerveza fraiche sur la pelouse… tout va beaucoup mieux ! Le stop c’est fini pour cette semaine ! Ce week-end il y a des fêtes traditionnelles ici donc de toutes façons nous ne bougeons pas pendant quelques jours.

Mercredi 25, François nous retrouve au camping ! Il a fait l´étape en deux jours,  ce qui est plus raisonnable… il fait un temps magnifique, on en profite pour fêter ça avec le Pisco Sour. Pour demain il a réussi a nous convaincre de faire la grimpette au Cerro Castillo… a priori on est partis pour 10 bonnes heures de marche… Bon ben c´était parti pour être une belle journée quand finalement le zip numéro deux a decidé de lâcher lui aussi ! Quelle bonne idée ! Bon ben ce soir la tente est grande ouverte, ça c´est fait !

Jeudi 26, réveil difficile… il fait froid… les voisins ont fait la fête toute la nuit… le chien a pisser sur la tente… on part pas du bon pied pour 10h de marche ! C´est parti quand même… on va pas decevoir François quand même ! Bon le sentier est pas très clair : alors vous marchez dans cette direction, vous passez le pont, vous cherchez la barrière fermée mais parfois elle est ouverte, vous marchez jusqu´aux chevaux et de la il reste une heure jusaue la laguna (lac) …

Alors on marche, on passe le pont, on marche et on voit plein de barrières ouvertes, on ne s´inquiète pas on continue a marcher car on croise des chevaux donc on les suit… on trouve un panneau qui indique un sentier, on le suit et on trouve des chevaux… On se dit qu´il reste une heure alors on y va ! Sauf qu´on bout de 2h on a toujours pas de laguna en vue et que ça fait 5h deja que l´on marche… Au final on fera 27km… pour se rendre compte que ça n´était pas le bon sentier ! Avec celui là il faut 2 jour spour y aller ! Lol… on a pas été bons là… mais bon la vue était belle quand même !

Vendredi 27, voila Poupette et Chou ont la crève… c´est ça de dormir la porte ouverte avec la famille pinces oreilles et leur voisines araignées sans oublier leurs amis les moustiques ! Bref on remercie Vaude pour la soliditée de ses fermetures de zip ! On ne peut pas réparer ici car il ný a rien… il va falloir attendre cohyaique dans quelques jours…pour l´heure c´est Paracetamol pour tous le monde ! Du coup on ne profite pas trop des fêtes tradis… dommage…

Dimanche on partira pour Cohyaique, la seule vrai ville de la Carretera Australe ! On va réparer la maison !

Publicités
Catégories : Amérique du sud, Chili, Destinations | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Carretera Australe – Cerro Castillo

  1. De Giuli

    bon courage les amis….trop de tente, tue la tente!

  2. Manu

    pffff vous êtes pas solides les enfants…

    Je te l’ai déjà dis Eva… En cas de grosse crève, un bon gros grog et c’est repartit…
    Me dit pas que vous avez pas trouver un genre d’alcool fort pour en faire un, je te croirais pas!

    Pour la cerveza par contre ça c’est une bonne idée!!!
    Comment ça je pense qu’a picoler???

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :