Le paradis ça se mérite…

Nous quittons donc la belle Valdivia et prenons un bus pour rejoindre la panamericana. l´objectif est de faire plus de 600km pour aller à Talca pour rejoindre El Refugio dont nous parlent tous les voyageurs… Un peu ambitieux peut-être… sauf si l´on trouve quelqu´un qui va à Santiago car c´est sur le chemin. Sauf que … les chiliens reprennent les cours cette semaine et que eux aussi ils remontent sur Santiago en stop ! Ou alors en voiture, mais pleine… Il nous faut un camion !

Nous attendons plus de deux heures quand, enfin, un camion s´arrête pour nous prendre. 4 autres autostoppeurs montent aussi. Direction? Los Angeles… la Chilienne 🙂 situé à 270 km. Ce sera déjà ça de fait. Nous faisons donc 3h de route enfermés dans la beine d´un camion sans voir ce qu´il se passe au dehors ! Lorsque nous arrivons à Los Angeles il fait 10 degrès de plus ! On sent que l´on se rapproche du nord. Il ferait presque trop chaud.

Il est 19h15 et nous avons encore 260 km à faire… ce sera pour demain. Nous allons demander à un épicier si l´on peu camper dans son jardin et là grosse surprise, il refuse ! On lui demande pas de dormir dans son lit quand même ! Excuse (il y a toujours une excuse ici, ce n´est jamais un non franc) ? « c´est compliqué car nous lachons le chien, pour la sécurité ». Ok… « Mais vous pouvez aller camper de l´autre côté de l´autoroute, il y a des arbres et de l´herbe »… « Mais c´est sur là-bas ? » demande Poupette. (le mec il parle quand même derrière une grille…) « Oui oui no passa nada… mais vous avez le numéro de téléphone des secours en cas de problème » !!! Non mais on rêve, le mec il nous laisse dormir dehors et il s´inquiète de notre sécurité ! Aller on se casse. C´est la pemière fois depuis le début du voyage que quelqu´un se comporte comme ça. Nous allons donc dormir à Los Angeles cette nuit ! Et sur le bord de la Panamericana !

Lundi matin, nous nous levons très tôt pour ne pas trainer ici et passons devant chez l´épicier… le chien est toujours enfermé… 🙂 qu´il reste dans son trou ce vieux fou flipé, à vendre son pain pas bon (en plus on lui a acheté des trucs et il avait même pas de bière !) derrière sa grille, nous on fait la traversée des Amériques ! Un camion s´arrête rapidement et nous fait faire 60km. C´est pas terrible mais bon, plus que 210… Le chauffeur est synpa mais il en a après les Mapuches, les premiers habitants qui revendiquent actuellement leur terres. Mais bon on les connais pas nous et ils ne nous ont rien fait 🙂 donc nous écoutons sagement ses doléances ! Si on les croise, on leur dira ( ou pas…). Nous arrivons à Cabrero d´où nous réussisons à faire 60 km de plus jusqu´à Chillan… décidemment on y arrivera pas en une fois ! Plus que 150… A Chillan, célèbre pour ses saucisses comme notre Toulouse, nous attendons…beaucoup…trop…à la station service COPEC… ce qui n´est pas sans nous rappeler de mauvais souvenirs à Comodoro Rivadavia… nous essayons alors d´arrêter un bus mais il sont tous complets ! Ben oui c´était pas malin de reprendre le stop la semaine de la rentrée ! Finalement au bout de 4h, Poupette décide d´aborder tous les gens qui s´arrête à la station service et qui on de la place. Ils sont pas aimables aujourd´hui… normal, c´est fini les vacances ! Finalement un camion… direction Santiago ! Il nous prend, génial !

Nous arrivons à Talca, il est 18h30. Il nous faut vite : trouver le terminal de bus, réserver notre billet pour aller à Valparaiso en fin de semaine, aller sur internet, faire des courses, trouver le bus qui va à El Refugio situé à 70km… GO ! Nous prenons donc un micro direction le centre, nous trouvons le terminal de bus… Billet pour Valpo réservé pour ce vendredi, et avec une super remise en prime :-). Le prochain et dernier bus pour El refugio part dans une heure, vite vite… Chou garde les sacs pendant que Poupette fait les courses en vitesse et va sur internet. Nous voulons demander un Couch´à Valparaiso donc il faut envoyer les mails. Enfin à 20h nous prenons le bus. Levés à 7h, la journée commence à être longue !

1h30 plus tard, la nuit est tombée et nous arrivons enfin… nous sommes accueillis par Catachai, Bacan et Filou, les toutous de Dimitri, très attirés par les fameuses saucisses de Chillan qui hument dans nos sacs… 🙂 Nous montons quelques marches et Dimitri nous ouvre les portes du paradis… El Refugio del Tricahue.

Publicités
Catégories : Actualités, Amérique du sud, Chili | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Le paradis ça se mérite…

  1. barbara

    Vs courez tjrs, comme des Parisiens, mais c’est vrai que pr cet endroit ça vaux le coup!
    BSX

    P.S = mettez Adam & Julie ds vos mails, ils ne les reçoivent pas 😉

    • Hola,

      C´est à eux de s´inscrire sur la newsletter du blog, dans la rubrique « abonnez vous au blog », en bas de la page à gauche.

      Et non t´inquiete, on ne court as tant que ça 🙂

  2. Flanchec Adeline

    Profitez bien, El Refugio, c’est le grand luxe. Bisous

    • Oui c´était le grand luxe… Mais maintenant on est repartis vers le Nord et on commence à atteindre le désert!!! Articles et photos en cours….

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :