Valparaiso

Bon allez c´est pas le tout de se lamenter, un petit signe de la main à Dimitri et nous reprenons notre route. Cette fois ce ne sera que du bus,  » pourquoi vous trichez?  » me direz vous, ben c´est simple, tout les Chiliens que nous avons rencontré nous ont affirmé que Santiago c´est laid donc nous n´irons pas on en a soupé des mégalopôle en France !!!

1h30 de bus pour quitter le paradis et arriver à Talca et ensuite 5h30 de nouveau pour débarquer au terminal de bus de Valparaiso, une chose reste à faire et pas des moindre…

Trouver un logement, et à Valpo y a pas de camping :(. Rassurez vous en 10 minutes sans même sortir du terminal c´est reglé, grace à Maureen qui nous indiquera les hospedaje les moins chère du coin. Ca se fait beaucoup au Chili d´avoir des petits stands dans les terminals de bus des lieux connus, pour se faire vendre tel ou tel hostel par des « professionnels » du tourisme commissionnés.

Nous irons donc chez la maman de Maureen, rien que ça 🙂 , à 5 minutes à pied des bus et quasi dans le centre. On se triture un peu le cerveau pour trouver l´adresse ( ben oui, c´est pas forcement déclaré tout ça ) et en montant un long escalier de pierre après avoir sonné on ne sait pas trop où, nous arrivons dans une ancienne masure un plafond à 4 mètres de haut des habitations dans l´habitation et pour nous, une chambre de rien de moins que 25 m² avec deux balcons donnant sur la rue plutôt calme. Tout ceci tenu par une petite dame d´âge indéfini d´une gentillesse surprenante pour ces grande villes.

Bon je ne vais pas vous faire l´énumération des balades que nous avons faites, les photos parlent d´elle-même,  je vais juste vous dire mes impressions sur cette ville.

La côte, le long du port n´est pas très représentative de la ville, nous y voyons des tours de béton et des immeubles conçus par des architectes de confessions bien différentes, construit pour accueillir le surplus de population qui est venu s´installer en bord de mer ( il y a quand même plus de 500 000 habitants à Valpo ).

Le vrai Valpo ce sont ses cerros en hauteur avec ses maisons bariolées et ses petits églises, des toutes petites places où viennent dessiner les artistes et papoter les petits vieux à l´abri d´arbres qui eux-même semblent s´écraser sous la chaleur. Bien sûr, nous avons fait comme tout le monde, les cerros les plus préstigieux, cerro Alegre, Concepion y Artillera, mais pour y aller nous nous sommes perdus souvent, dans ce dédale d´escaliers et de petites ruelles dont les murs sont recouvert de peinture. Croisant, des fois, des musiciens pratiquant leurs arts sans rien demander.

C´est ça Valparaiso une ville d´artistes un peu déjantés et souvent bourrés une fois le soleil couché. C´est d´ailleur la nuit que cette ville se réveille une fois que la chaleur s´est dissipée sous la pression du vent marin qui balaie les rues à partir de 7 heures du soir.

Enfin bon nous pourrions vous parler de Valparaiso encore longtemps, mais nous terminerons en vous disant: « Valpo, on valide!!!!!!! »

Publicités
Catégories : Amérique du sud, Chili | Poster un commentaire

Navigation des articles

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :