Désert de la Tatacoa

Après la pampa Argentine, le désert d´Atacama au Chili, les salares Boliviens et le désert d´Ica au Pérou nous voici arrivés dans le désert de la Tatacoa Colombien… Il est tout petit ce désert, à peine 330km², en fait c´est le contraire d´une oasis 🙂 un p´tit bout de désert au milieu des grandes étendues    de forêts. Nous partons donc de San Augustin pour un looooooonnnnnng trajet (en durée tout du moins)  jusqu´au petit village colonial de Villavieja.

Lorsque nous sortons du bus à Nieva, la chaleur sèche nous liquefie… nous avons perdu 1200m d´altitude et gagné 15°C … il va falloir s´habituer. Nous avons encore 37 km (1h :-() de trajet pour arriver à notre destination mais ce n´est pas un problème en Colombie où l´on vous fait sauter d´un moyen de transport à un autre sans même vous laisser le temps de pisser (Poupette ca fait déjà 3 heures qu´elle y aurait bien été, on est plus a une heure près…) ! Nous montons donc dans la benne brulante d´un pick-up et c´est parti. Le vent brulant nous cuit !

Nous arrivons au village de Villavieja, un joli petit village colonial et bien vivant. Sur la place un groupe d´hommes larve à l´ombre et regarde un pauvre gars bosser sous le caniard ! On dirait le sud… Nous déjeunons sous un arbre pour nous protéger un peu de ce soleil de plomb. On a pas vraiment le temps de se reponser… il va falloir trouver un logement. Nous discutons rapidement avec Holman, un jeune qui essaye de nous vendre un tour de 4h dans le désert pour 80000 pesos (il nous a pris pour des américains…), on en profite pour lui demander une bonne adresse. Il n´y a apparement que 3 hotels dans le village, sinon il faut aller jusqu´au désert pour camper (avec notre tente et nos duvets d´hiver ca serait trop bien :-)).

Le premier endroit, à priori le plus économique, nous propose un trou à rat pour très très cher… ok on va aller camper alors ! On achète un peu de nourriture et on se dirige vers les moto-taxis pour savoir combien il prenne pour nous emmener… 20000 dit-il !!!! Pour faire 8km !!!! C´est ce qu´on a payé ce matin pour en faire plus de 200 !!! Ok nous sommes dans un lieu touristique donc et tout le monde essaye de se faire plaisir sur les prix… réfléchissons… « C´est un piège cette histoire de désert on va se casser ! » dit le Chou. Mais non ya pas moyen, Poupette elle veut le voitr le désert…

Holman revient nous voir avec son histoire de tour dans le désert… ce qui fini de nous agasser… mais finalement il nous est d´une grande aide car il nous envoie vers un autre logement… où nous obtenons une chambre très correcte pour pas cher et il y a une grande piscine !!!! Nous sommes ruisselants, ca nous détends et nous rafraichis. Et bien finalement pas de camping 🙂 on se la joue grand luxe ! Et demain on va « madrugar » (se lever très tôt, la madrugada étant avant le lever du soleil…) pour aller à pied jusqu´au désert 🙂

5h du mat nous nous préparons pour partir à la fraicheur du matin. La petite dame de l´hostal, adorable, nous apporte un café 🙂 On a de l´eau, le pic-nic, on est partis. Il fait déjà chaud… L´entrée du désert est à 4km, on devrait pouvoir faire ca ! Mais après avoir marché 2km, une camionette s´arrête (nan on a pas levé le pouce ! on est pas des fainéants !) et nous propose de nous emmener. Nous grimpons dans la benne (on est tjs un pti peu méfiant quand même :-)) et il nous emmène jusqu´à la fin du désert. En fait il avait son resto là et il pensait qu´on allait y prendre un ptit dèj… pas fou ! Mais non on a pas faim, il est 7h du mat ! Nous repartons donc visiter le désert en sens inverse 🙂

Cette partie là du désert est grise et jaune en raison de la présence de sédiments et de souffre… il y a pleins de piscines naturelles pour se baigner dans l´eau minéralisée du désert. Nous observons quelques vautours entrain de se réveiller…

Nous marchons alors en direction de ce qu´on appelle « El cusco » (le nombril) qui est la partie rouge du désert, la plus belle à notre sens. Nous arrivons au mirador d´où nous pouvons avoir un apercu de l´étendue du désert.

La terre fait comme des drapés dans des déagradés de rouges interminables… c´est un décore suréaliste. Nous descendons alors par un sentier pour essayer de nous perdre dans le désert…

Ca n´est évidemment pas possible 🙂 mais nous en avons pris plein les yeux avec ce petit de désert de la Colombie. On vous laisse le découvrir en image sur Flickr.

 

 

Quelques infos: 

Hospedaje piscina à Villavieja (suivre les panneaux) : 30.000 pesos la double (on a payé 20.000)

Camionette Nieva – Villavieja :  6.000 pesos

Bus San Augustin – Nieva : 22.000 pesos (négocié)

Entrée au désert : gratuit

Moto taxi pour le désert : 20.000 pesos (négociable à 10.000  :-))

Publicités
Catégories : Amérique du sud, Colombie, Destinations | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Désert de la Tatacoa

  1. Manu

    Sympa le desert, belles images…
    Pour ce qui est de faire 37km en 1h c’est guère pire que les bouchons à Paris!
    Et les prix… Bin, c’est pareil, l’arnaque quoi! 🙂

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :