Salento et la vallée de Cocora

Salento est un joli village colonial situé à 25 km de Calarca… malheureusement il n´y a pas de bus direct… il faut passer par Armenia puis changer de bus. Nous mettons 2h en tout. Encore une des nombreuses abérations du système de transport Colombien! On vous en reparlera plus tard mais pour l´instant, donc, nous arrivons à Salento 🙂 Au milieu des montagnes, ce joli village aux maisons colorées est devenu l´un des lieux les plus visités de Colombie. Tout près de la luxuriante vallée de Cocora, peuplée de pas moins de 30 espèces différentes de colibris et de l´arbre national: la palma de cera.

Etape un, à la recherche d´un logement bien et pas cher…

En raison de son caractère très touristique, il n´est pas facile, voir impossible de se loger pas cher à Salento. Certains proposent des « zones de camping »… il s´agit de quelques mètres carrés de terrain derrière leur maison qu´ils proposent pour 5 euros par personne! On a déjà eu une chambre double privée pour ce prix là! On nous avait recommandé la Casona de Lili, très très bien effectivement compte tenu des autres logements proposés à Salento (on a même trouvé un genre de box à chevaux aménagé sans cuisine ni autre service pour le même prix… ils ne doutent de rien!). Mais entre temps nous faisons la connaissance de Bernardo, ancien maire du village il connait tout le monde. Il nous emmène voir un ami, Jairo, qui pour le prix d´un dortoir nous propose une chambre privée chez lui dans une belle maison coloniale. Nous hésitons un moment entre lili et lui mais nous y serons plus au calme 🙂 Ca reste encore cher pour notre budget mais pas le choix.

Etape deux, en route pour la vallée de Cocora…

Nous prenons tôt le matin une jeep Willys, symbole de la région du café où nous nous trouvons.

Nous sommes bien 8? alors on est partis. La jeep nous amène en 30 minutes jusqu´au point de départ des sentiers de randonnée. 5h pour faire tout le tour et découvrir cette belle vallée. Les paysages sont magnifiques et vraiment uniques, un vrai paradis, tout en nuances de verts et plantés de ces immenses palmiers. Certainement les plus hauts du monde.

Le sentier est facile et nous emmène 500m plus haut, au refuge La Montaña. De là on a une vue imprenable sur les montagnes alentours et surtout… au milieu de toutes ces fleurs incroyables on peu observer les colibris… l´un d´eux vient butiner à quelques mètres de nous. C´est dur de les prendre en photos mais quelques unes ne sont pas mal réussies.

En chemin nous nous renseignons auprès d´un guide sur le parc national Los Nevados qui devait être notre prochaine étape… il est toujours en alerte orange en raison du risque d´erruption volcanique. Le seul point accessible est le glacier Tolima, une randonnée à cheval est possible mais les tarifs sont dissuasifs… ah ils ont bien compris comment profiter du touriste ici! On fait le tour du village pour essayer de trouver moins cher mais en vain. Tant pis nous partons donc pour Santa Fe de Antioquia !!! Franchement si on avait su on aurait louer des chevaux à San Augustin car pour le coup ils n´abusaient vraiment pas.

Quelques infos:

Bus Calarca – Armenia : 30 min – 1.600 pesos
Bus Armenia – Salento : 1h – 3400 pesos
Hospedaje chez Jairo Echeverry : 30.000 pesos la double
Jeep vallée de Cocora : 3.000 pesos aller
Entrée réserve naturelle ACAIME : 3.000 pesos

Publicités
Catégories : Amérique du sud, Colombie, Destinations | Poster un commentaire

Navigation des articles

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :