Granada la coloniale, Masaya et son marché…

Retour en ville après nos escapades en pleine nature. On a beau adorer se retrouver seuls avec les arbres, les araignées et les oiseaux qui chantent, avoir les doigts de pieds pleins de sable, dormir dans des hamacs et cuisiner sur la plage, nous apprécions aussi parfois de retrouver un peu de confort. Nous quittons donc l´île d´Ometepe pour passer quelques jours à Granada, la belle coloniale. Le temps de préparer notre voyage vers les Corn Islands sur la côte caraïbe. Le voyage promet d´être encore toute une épopée… Après Granada, nous passerons une petite journée à Masaya pour visité son célèbre marché d´artisanat indien.

Granada, ses rues, son marché et sa chaleur…

La ville est à taille humaine. A vrai dire il n´y a pas de ville tentaculaires en Amérique Centrale comme nous avons pu en voir en Amérique du Sud. Tout peut se faire à pied ici, on est jamais très loin du « parque central » ou du terminal de bus. Ce n´est pas pour autant que les chauffeurs taxis nous laissent en paix, ils ne veulent définitivement pas que l´on marche ! Mais laissez-nous donc marcher, on aime ça ! Mais non, ici la marche n´est pas très populaire et ça se voit !

Après nous être difficilement frayé un chemin à travers les étals du marché, nous arrivons dans le quartier historique. Jolies ruelles pavées, maisons coloniales colorées, des perroquets chantent un peu partout. Nous sommes à Granada et la chaleur elle, est accablante… et dire que nous sommes en hiver, les étés doivent y être invivables pour des petits européens comme nous.

Nous recherchons l´hotel La Libertad recommandé par Jéjé et Elsa, les Lonelylouplanet. Jolie maison coloniale bariolée avec un immense patio, un grand bar qui sert des mojitos le soir, des cours de salsa gratuits… mais ça ne parle qu´anglais ici. Le jeune gringo volontaire de l´accueil nous dit qu´il n´a plus de chambre. Tant pis, ou tant mieux en fait car nous cherchions quelque chose de plus familial et plus local. Nous partons en face, à La Casita qui nous accueille les bras ouverts, mais c´est plus cher… mince. Et tout à coup, le blondinet de La Libertad surgit dans l´entrée de La Casita pour nous dire que finalement il a une chambre, à 10$US ! Nous sommes un peu surpris par ce rebondissement qui ne pouvait pas mieux tomber car contre toute attente, la petite dame de La Casita nous en propose une à 8$US J Qui dit mieux ? Bon d´accord nous sommes sur la mezzanine et la chaleur monte et d´accord il n´y a pas de porte mais c´est tenu par des Nicas, c´est super propre, il y a internet, il y a une cuisine et il y a des casiers pour les affaires. Pour les cours de salsa ? de toutes façons, Chou la seule salsa qu´il aime c´est celle qui se mange. Voilà, nous sommes enfin installés à Granada.

Nous devons avouer que nous n´avons pas fait grand-chose… le matin ? déjà trop chaud, le midi ? des orages, le soir ? petite balade sur le « malecon » au bord du lac avec la fraicheur d´après la pluie. Nous observons les oiseaux qui volettent au bord de l´eau.

Quoi ?

Nous discutons un bon moment avec Freddy et Marcos, deux camionneurs Guatémaltèques qui nous proposent de nous déposer à Léon demain si nous voulons. Dommage, ça aurait été super mais nous n´y allons que dans une semaine.

Nous vous présentons le groupe « Flaco et les gorditos »

Mais chou a eu le temps d´aller chez le barbier J, moment très agréable chez un authentique barbier Nicaraguaien. Et oui Chou c´est fait rasé au coupe… Chou 😉

Et voilà le travail

Nous avons fait des recherches sur les Corn Island et à priori, il y aurait un ferry vendredi matin depuis El Rama, situé à une bonne journée de chicken bus de la capitale. Nous avons envoyé un mail pour demander confirmation, mais aucune réponse… nous verrons bien, comme toujours ! Nous avons découvert le site internet vianica qui est vraiment une excellente source d´informations pour voyager au Nicaragua.

Nous partons donc pour Masaya avant de nous lancer dans l´aventure des caraïbes.

Masaya et son marché d´artisanat…

Les bus pour Masaya partent chaque 20 minute de Granada donc, pour une fois, nous arrivons rapidement à destination. L´offre de logement n´est pas incroyable mais welcome to the Hotel California… la chambre n´est pas bien grande mais c´est le logement le plus confortable que nous ayons eu depuis 15 jours J.

Nous visitons le marché d´artisanat dans le but de trouver un fabriquant de couteaux car Chou a perdu le sien à Granada… mais c´est un peu décevant car il y a beaucoup de « made in china » pour de l´artisanat. Situé dans une enceinte fortifiée, le lieu est assez beau et nous trouvons tout de même quelques curiosités… des paniers décorée avec de vrais poules empaillées !

Magnifique, non ?

Nous y trouvons aussi toute une série de petites toiles peintes humoristiques représentant des Nicas sur les toilettes… pas de photos pour ne pas froissé l´artiste mais on peut vous dire qu´elles étaient géniales.

Et puis la spécialité d´ici c´est le hamac en crochet. De toutes les tailles, de toutes les couleurs, ils sont magnifiques. Les plus grands ne valent pas plus de 70$US… mais c´est un peu encombrant dans un sac à dos ! Ils ont même fait des chaises pour bébés à suspendre J

Mais il faut prendre la route pour s´assurer d´être au rendez-vous du bateau vendredi matin à El Rama. Ce sera donc un réveil matinal demain matin pour un bus à 5h25. Le Nicaragua appartient à ceux qui se lèvent tôt J

Quelques infos :

Bus Rivas – Granada : 1h30 – 27 Cordobas

Granada Hostal Mi Casita : Dortoir 5$US, Individuel 10$US, Double 14$US, Mezzanine 4$US.

Bus Granada – Masaya : chaque 20 min – 30 min – 11 Cordobas.

Masaya Hotel California : 10$US la double.

Publicités
Catégories : Amerique centrale, Nicaragua | Poster un commentaire

Navigation des articles

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :