Le soleil se lève sur le Telika…

Nous quittons les caraïbes pour traverser une nouvelle fois le pays et nous rendre à Léon situé à seulement 10km de la côte pacifique. C´est au terme de 24h de trajet que nous arrivons enfin… après 12h de bateau, 10h de bus… le voyage a une nouvelle fois été éprouvant. Léon, ville coloniale, est le point de départ de nombreuses randonnées vers les superbes volcans du Nicaragua, parmi les plus célèbres, le San Cristobal, le Cerro Negro et le Telika. Nous choisissons de partir pour deux jours faire l´ascension du Telika, toujours en activité. Dormir au pied d´un volcan actif, mettre notre tête au-dessus du cratère, voir la lave briller, entendre la terre respirer, nous émerveiller devant un de ces levers de soleil à vous couper le souffle… voici ce qui nous attend… On vous emmène ?

Mais d´abord il va falloir grimper, dans une chaleur humide et tropicale que vous ne pouvez imaginer…

Nous sommes installés à Hotelito Casa Vieja qui loue les chambres les moins chères de Léon. Bon… comme son nom l´indique c´est une vieille maison… Propre mais très, très vétuste… avec option gros cafards s´il vous plait. Ça fait partie de la thérapie de « déphobication » de la Poupette J

Une journée de repos avant toute chose. Malheureusement le repos va être de courte durée… nous nous apercevons que l´appareil photo à disparu pendant le voyage… Dans le sac à dos il reste son étui, vide. Surement sur le bateau pendant que nous dormions. Il est inenvisageable que nous partions au Telika sans pouvoir ramener des photos ! Nous passons donc la journée à faire les quelques boutiques vendant des appareils photo… et le choix ne va pas être aisé… la technologie coûte extrêmement cher au Nicaragua et les modèles disponibles sont très bas de gamme pour leur prix. En compact, le meilleur appareil rencontré est un Lumix étanche à 5m (le modèle 12m existe depuis quelques temps déjà) pour la modique somme de 500$US !!!! Il est actuellement en vente à 149 Euros chez Darty… Bref, nous optons pour le modèle le moins cher que nous trouvions, un Olympus VG110, on arrivera bien à en faire quelque chose et puis au moins nous aurons des photos. Voilà comment nous passons notre journée de repos…

Nous partons avec Sonati faire le treck, c´est une organisation locale qui propose un hébergement et des tours. Les fonds sont utilisés pour financer des projets d´éducation environnementale auprès des enfants. On peut vous dire qu´il y en a un grand besoin ici… Les guides sont des volontaires, travaillant pour l´association. C´est donc avec Cirro, du Portugal que nous partons pour cette aventure.

Nous découvrons notre groupe… une belle équipe d´Australiens un peu fous dont l´activité principale en voyage et de boire du rhum et de fumer… Nous ne sommes qu´avec des anglophones, ça change…

Nous prenons d´abord un chicken bus pour arriver au départ de la randonnée. Certains membres du groupe ont pris l´option « cheval » pour porter les affaires (ça pèse lourd le rhum). Nous avons décidé de porter nos sacs, on ne change pas les bonnes habitudes J

La première partie est assez facile, nous marchons 2h et arrivons pour déjeuner à l´ombre sous un superbe manguier. Nous apercevons au loin les formes et les couleurs rougeoyantes du Telika. Nous approchons.

La seconde partie est réellement… un calvaire. 1h30 de pure montée… l´air est brulant, le vent totalement absent, la chaleur humide de la végétation est suffocante… les pieds et les jambes se font lourds et nous perdons des litres et des litres d´eau dans cette ascension qui parait interminable. Nous arrivons dans un état lamentable mais, enfin nous arrivons et voyons le volcan. Nous pouvons deviner son immense cratère d´où s´échappe une fumée dense. Bientôt nous pourrons sentir les vapeurs de souffre.

Nous installons le campement dans la vallée au pied du volcan. A peine quelques minutes passent et nous essuyons un fort orage… après l´effort, l´orage ! Nous nous réfugions dans les tentes, le temps qu´il passe.

L´orage passé, certains commencent à rassembler du bois pour faire un feu… mais le gardien du site arrive et nous demande de changer de campement ! La température de la lave augmente depuis quelques jours et nous sommes dans une zone à risque en cas d´éruption… nous remballons donc nos tente et affaires trempées et repartons pour 30 minutes de marche ! Nous sommes ravis… la prochaine fois il devrait attendre que les gens soient presque couchés pour venir les prévenir !

A peine installés dans notre nouveau campement, la pluie est de retour… nous mangeons sous la tente. Nous n´irons pas voir la lave ce soir, il pleut et tout est couvert. Nous décidons tous de partir très tôt demain matin pour voir la lave et le lever de soleil.

3h50, le réveil sonne. Nous partons de nuit pour monter au cratère. La marche est agréable à la fraicheur du matin. Nous approchons du cratère et nous allongeons pour mettre la tête au-dessus… de la lave. Nous pouvons entendre la terre respirer…

Puis les premières lueurs du jour apparaissent… la lune est toujours là…

Nous nous installons au bord du cratère pour assister au spectacle…

Puis le soleil se lève et le volcan nous révèle tout son éclat…

… la terre semble prendre feu et se couvrir de cette couleur rouge éclatante.

Au loin nous apercevons le cratère enfumé du San Cristobal…

Après ce spectacle incroyable et un bon petit déjeuner, nous redescendons vers la route… dès 7h30, le soleil est au plus haut de sa forme… pas un nuage… la chaleur sort du sol et nous enveloppe… les pieds de Poupette semblent avoir doublé de volume. Au bout de 4h30 de descente nous n´en pouvons juste plus… Cirro nous emmène à… des sources chaudes ! Quelle bonheur une eau à 38°C par cette chaleur… Il n´y aurai pas plutôt des sources froides ?

Nous retournons à Léon… c´est pire! Pourtant près de la mer, le climat ici est extrêmement chaud… nous rêvons de fraicheur. Nous partirons donc pour Esteli, plus au nord où le climat est plus tempéré et les cascades d´eau fraîche abondantes… J

Merci à Nicole, guide volontaire apprentie, pour ces superbes photos panoramiques J

Quelques infos :

Sonati : Dortoir 5$US, Double 15$US. Treck Telika 35$US.

Hotelito Casa Vieja : Double 200 Cordobas.

Minibus Managua La Uka – Léon: 1h30 – 51 Cordobas.

Publicités
Catégories : Amerique centrale, Nicaragua | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Le soleil se lève sur le Telika…

  1. Manu

    *Mode Joke/Troll on*
    Et bin zut alors plus d’appareil photo :/
    Faut faire gaff les amis vous êtes dans des pays dangereux!!! Ca n’arriverait pas en france ce genre de mésaventure!!!
    *Mode Joke/Troll off*

    Je vois que vous prenez toujours autant de plaisir même quand c’est galère, de vrai petits Indiana Jones 🙂
    Vivement qu’on vous revois!

    Spéciale Eva: La photo en gros plan avec tes lunettes sur le nez me rappel de bons souvenirs 🙂

    • Manque de vigilance… on plaide coupables pour l´appareil ! Mais bon pas de mal, juste de la perte matériel, la prochaine fois on prendra l´avion, ca nous coutera moins cher. T´as raison en france ca ne se serait pas passé comme ca mais plutôt avec un couteau sur le quai à Gare du nord ! Heureusement qu´on était au Nicaragua !
      Moi aussi hate de te voir ! La semaine du 17 décembre, t´es là ? Déj ou apéro après le boulot, au choix, on viendra !
      Bon ben là on se boit quelques bière à Antigua… Guatemala ! A ta santé ! bixxx mon manu

      • Manu

        Normalement je suis présent le 17…
        De préférence Apéro puis Déj entre 12 et 14 🙂

        On verra si d’autres sont intéressés!!!

  2. 😉 je suis toujours vos aventures et j adore …des bisous

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :