Parc National Cerro Verde, volcan Izalco

Voici la vue que nous avions depuis notre jolie cabane située dans le Parc National Cerro Verde, un petit coin de paradis au milieu des montagnes de El Salvador. Dans une finca située au milieu des trois volcans : le Santa Anna, le Cerro Verde et le plus majestueux, le volcan Izalco avec son cône parfaitement dessiné. Une pause nature entre deux ou trois bus et quelques passages de frontières… sur la longue route qui mène au Guatemala, et surtout l´occasion parfaite de fêter les trois ans de Poupette et Chou.

La casa de cristal, située dans le parc Cerro Verde… « Prendre le bus n°201 ou 202 du terminal ouest de San Salvador jusqu´à El Congo puis le 248 jusqu´à Cerro Verde »… nous avions lues quelques informations sur ce lieu sur un site Salvadorien consacré à l´écotourisme et nous ne savions que très peu de chose… un autre plan galère nous attend-t-il au bout de la ligne de bus 248? Nous verrons bien, pour l´instant il nous faut déjà quitter le Nicaragua puis traverser le Honduras, rejoindre San Salvador, la capitale de El Salvador…

Un long voyage… à travers le pays le plus dangereux au monde…

Nous quittons la finca Mejia très tôt le matin. Daniel a mis nos sacs sur une mule pour nous aider un peu, ce qui rend le trajet tout de même plus agréable. Les Nicaraguayens et leur gentillesse vont nous manquer. Nous avons dans l´idée de prendre le bus TICA à la frontière pour nous rendre d´une seule traite à San Salvador… il doit y passer entre 9h et 10h. Nous rejoignons donc la route principale et prenons un taxi pour la frontière Nicaragua-Honduras au poste El Espinol. Là, bien que normalement il n´y ai rien à payer… on nous demande 2$US chacun pour sortir du Nicaragua puis 3$US pour entrer au Honduras… on se demande bien à qui revient l´argent… Puis nous attendons le bus TICA… 10h passe… 11h passe… rien… nous voyons un homme avec une chemise TICA BUS et nous allons lui demander : il y avait une grève sur la route, le bus est passé par un autre poste frontière !!!!! La poisse des passages de frontières est de retour pour Poupette et Chou. Du coup la traversée du Honduras va être bien plus longue que prévue…

Le Honduras est classé le pays le plus dangereux du monde (hors pays en guerre bien sûr), avec une moyenne de 19 homicides par jours… nous ne sommes pas vraiment ravis de devoir la traverser dans ces conditions. Nous prenons d´abord un minibus pour quitter la frontière et rejoindre la première ville du Honduras, San Marcos. Mais le minibus ne part que lorsqu´il est plein… nous attendrons 2h… pour faire quelques km seulement. De là, nous prenons un bus pour Choluteca, c´est parti pour 1h30 de Chiken bus ! Le bus est rempli d´hommes bourrés ou défoncés… welcome to Honduras… Nous arrivons à Choluteca, sale et sombre… dans les rues, à nouveau des camés et des alcooliques partout… on ne va pas trainer nos fesses ici. Nous enchainons… dans deux heures la nuit va tomber mais tant pis, au moins nous aurons traversé ce pays qui ne donne pas envie d´y rester. 2h30 de Chiken plus tard nous voici à la ville frontière avec El Salvador… pire que tout… des camions garés partout, pas de lumières dans les rues… des chiens aboient agressivement de tous les côté… les caniveaux sont immondes… nous allons nous réfugié dans l´unique motel car nous nous attendons bientôt a voir surgir des zombies !. Nous avons trouvé le prochain décore du film Resident Evil… Dans une grande cour… mais c´est une chambre ou une cellule ? On ne sait pas trop… Ah… on n’est pas dans les meilleurs jours du voyage ! Espérons que demain sera meilleur. Nous avalons un diner, pas vraiment excellent mais ça ira bien.

Le lendemain, nous traversons la frontière à pied et passons du côté Salvador, enfin. Nous ne connaîtrons pas le Honduras mais c´est sans grands regrets. Nous voyons passer deux bus internationaux pour la capitale… confortables… avec deux niveaux et des sièges inclinables… mais ils sont pleins. Il nous faudra poursuivre en transport local. Nous montons dans un bus pour San Miguel, nous indiquons au chauffeur que nous partons pour San Salvador et du coup il nous dépose directement à l´autre bus. Nous en profitons pour nous ravitailler chez Burger King… ça fait du bien un burger frites à 10h du mat ! Non ? Aller, on est parti pour 4h de bus. Youhou. Dormirons-t-il encore dans un endroit pourri ce soir ou atteindrons-t-il leur but ?…

Enfin la capitale… que nous aurions dû rejoindre 24h plus tôt si le bus TICA était passé par la frontière habituelle… Un coup de taxi et nous rejoignons enfin le terminal ouest. Il est 14h. Curieusement la chance va nous sourire. Le 202 pointe son nez et en une demi-heure nous voici à El Congo. Nous attendons le 248 et réussissons à avoir le dernier qui passe à 16h… aurions-nous de la chance aujourd´hui ? Il est 17h30 lorsque nous arrivons finalement à Cerro Verde. Plus que 500m et nous serons fixés sur notre sort à la Casa de Cristal.

Nous découvrons un lieu enchanteur… au loin un superbe couché de soleil sur le volcan Izalco… de jolie cabanes en bois pour dormir… nous voici arrivés à la Casa de Cristal…

Seul petit bémol… sur place il y a un restaurant mais il ne fonctionne que du jeudi au dimanche. Bien sûr nous sommes mercredi ! Bien qu´affamés, ce soir ce sera spaghetti-tomate-oignons… un peu frugale mais on ne peut pas tout avoir ! Nous rêvons d´une bonne bouteille de vin à déboucher et d´un bon morceau de viande à faire rôtir au-dessus d´un feu de bois…

Nous nous endormons au frais dans notre jolie cabane après avoir regardé le volcan Izalco se couvrir de brume sous la lune.

Le lendemain… nous nous réveillons affamés. Le restaurant ouvre vers 9h30… nous y mangeons des « Pupusas », des galettes de mais fourrées au fromage fondant… servies avec une salade de tomate-piment-choux… un délice. Nous passons une journée de repos bien méritée dans ce cadre idyllique. Il y a plusieurs randonnées à faire dans le parc, mais la vue est un peu bouchée aujourd´hui et nous n´avons pas une très grande motivation aujourd´hui !

Un dernier couché de soleil… et demain nous reprenons la route pour le Guatemala. Antigua demain soir peut-être…

Nous avons été agréablement surpris par El Salvador… en route nous avons découvert des paysages superbes, de jolis villages et surtout des gens adorables, accueillants ouverts et curieux. Si nous avions su, nous aurions intégré El Salvador dans notre périple car malgré sa mauvaise réputation en terme de sécurité, c´est un pays qui gagne à être découvert.

Quelques infos :

Bus 202 ou 201 très fréquents, bus 248 trois ou quatre fois par jour (5h30, 8h, 12h, 16h)

Casa de Cristal – Cabane pour 2 pers : 14$US la nuit.

Petit déjeuner : 1,50$US. La boutique vend aussi des soupes chinoises, des chips et des gâteaux secs.

Publicités
Catégories : Amerique centrale, El Salvador | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Parc National Cerro Verde, volcan Izalco

  1. johann

    Hé bien entre paysage paradisiaque et décor apocalyptique vous en vivez de sacrées expériences.

    • Ben oui… et on apprécie d´autant plus le paradis quand on a traversé l´enfer juste avant ! 🙂 Mais parfois on s´en passerait un peu…

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :