Saltillo, départ en vélo pour le désert Mexicain…

Depuis une semaine nous sommes à Saltillo, aux portes du désert Mexicain. Changement de décors, ici le dress code « cow-boy » est de rigueur : sombrero, santiags bien cirées, chemise à carreau, ceinturons en cuir et jean wrangler… Les boutiques se nomment « Todo para el vaquero », « Don pepe » ou encore le très évocateur « J.R. », le dimanche des hordes de faux indiens viennent faire des show dans la rue. Saltillo n´est pas ce que l´on pourrait appeler une ville touristique. Même si elle a de nombreux attraits et qu´elle est plutôt agréable, nous n´y avons pour ainsi dire croisé aucun touriste. Mais comment se fait-il alors que nous soyons restés si longtemps ici nous demanderez-vous… et bien c´est parce que nous attendions nos bicyclettes pour poursuivre la suite du voyage !

Nous y viendrons plus loin… parlons un peu de Saltillo, que peut-on bien y faire pendant une semaine ?

On peut faire du shopping chez John Roger de Dallas…

Ou bien voir des faux indiens dans la rue…

Bon sérieusement, le point le plus intéressant de cette ville est le musée du désert, un immense complexe consacré à l´histoire du désert, à sa faune, sa flore… un endroit particulièrement intéressant qui nous plonge dans le bain de ce que nous nous apprêtons à découvrir. Nous nous familiarisons notamment avec les diverses espèces de serpents que nous pourrions croiser… ou pas… Une visite de plus de deux heures qui revient par ailleurs sur la façon dont les communautés indiennes nomades qui vivaient dans le désert ont disparues après avoir été contraintes au sédentarisme par les colons. Comme quoi déjà à l´époque les « vagabonds » qui vivent dans des tentes étaient mal vus ! Bref nous on a aimé le Museo del Desierto de Saltillo.

Le centre historique de Saltillo est plutôt joli avec un grand nombre de bâtiments antiques très bien conservés. On en a vite fait le tour mais même après une semaine on ne se lasse pas de flâner sur la place de sa superbe cathédrale. Les espaces verts y ont aussi une belle place ce qui donne dans l´ensemble, malgré ses 425.000 habitants, une petite ville de province agréable à vivre.

Et puis il y a aussi le marché Juarez avec ses vendeurs de tacos et d´artisanat, la « casa del artesano » avec ses fabricants de Sarape, sorte de tapisserie typique Mexicaine, le musé des oiseaux, la vallée d´Arteaga et ses pistes de ski artificielles… de quoi s´occuper à jouer les touristes pendant quelques jours mais c´est pas le tout, on est surtout là pour les vélos !

Et c´est chez Teknobike que nous avons trouvé notre bonheur. Le patron, Marco, a bien cerné notre besoin et en moins d´une semaine il nous a concocté des supers vélos équipés « cyclotourisme » avec tout ce qu´il faut. Il nous a consenti une remise plutôt sympathique de plus de 15% sur tout notre équipement alors nous on dit MERCI TEKNOBIKE SALTILLO ! Et en prime, ce soir nous avons été interviewés par le journal local « Vanguardia » à propos de notre drôle de voyage, l´article devrait paraitre en fin de semaine.

Mais donc, c´est quoi cette histoire de vélo ? Vous allez où avec ?

De Saltillo à Las Vegas, 3700km en 70j… voilà le défi, et voici notre plan de route pour les plus curieux. Un peu ambitieux ? On verra de quoi nous sommes capables. Merci à François de nous avoir inspirés, nous espérons que nous ne te décevrons pas !

Quelques infos:

Bus depuis le terminal de bus vers le centre : Route 9.

Hotel Jardin Saltillo – près du marché Juarez sur la place : 200pesos la double. Propre, calme, douches supers, wifi.

Teknobike Saltillo : Rufino Tamayo 725A. Bus route 10.

Musée du désert : bus route 18 Colonias. 75 pesos l´entrée.

Publicités
Catégories : Amerique centrale, Mexique | Étiquettes : , , | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Saltillo, départ en vélo pour le désert Mexicain…

  1. françois

    Je veux voir les vélos avec le chargement !!!!
    et une photo de Poupette en train de pédaler !!!
    Maintenant quand le vin est tiré, il faut le boire !!!

    Bisous

    François

    • N´empêche, il est plus facile de boire du vin que de pédaler sur du sable face au vent !
      Bisous, les photos sont entrain de charger.

  2. yessssss amigos suis de tout coeur avec vous, pédalez pour moi;)

  3. Manu

    « ce soir nous avons été interviewés par le journal local » ça y’est c’est des vedettes, on va plus pouvoir leur parler 🙂

    Moi aussi je veux voir les vélos et Eva pédaler (j’en rigole d’avance) 😀

  4. De Giuli

    Ah oui des photos, des photos…..on attend!

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :