El Cheppe fait tchou tchou…

C´est le grand jour, nous allons enfin monter dans le train Cheppe qui relie Chihuahua à Los Mochis en passant par la Sierra Madre. Nous, nous le prendrons en cours de route jusqu´au Pueblo Magico nommé El Fuerte où nous ferons une petite pause avant de reprendre la route en direction de la mer et de la Basse Californie. Un train mythique, des paysages fabuleux au cœur de la Sierra puis un changement radical d´altitude nous fera retrouver des citronniers, des pêchers en fleur et des bananiers, une chaleur suffocante la journée et le soir un vent frais qui sent déjà l´océan.

Il est 11h à El Divisadero. « Je serais vous, j´irai prendre le train à San Rafael, ici ils risquent de ne pas vouloir vous laisser monter avec les vélos. C´est à 8km » nous dit le patron des cabanes où nous logeons. Poupette ronchonne, aujourd´hui c´était censé être une journée de détente ! Parce que dans cyclotourisme ya pas que cyclo, ya tourisme aussi non ? Bon bref, nous partons pour San Rafael. Un petit col ou deux de plus, nous ne sommes plus à ça prêt.

Avant l´arrivée du train, les cheminots ont l´air septiques quant au fait que nous puissions embarquer les vélos… nous appréhendons un peu. Mais finalement, le train arrive, Chou passe l´un des vélos au responsable, puis les sacs, puis le second vélo. Aucun souci, nous sommes montés ! Bon, à la fin ils viendront tout de même nous demander un « petit pourboire » de 200pesos (une journée de salaire minimum) pour le supplément de bagages. Ici le mot pourboire prend tout son sens… car réellement ils le boiront ! C´est pas grave, ça valait vraiment la peine.

Nous voici en Primera Express. Et oui, pas de seconde classe le mardi et le mercredi. Dommage non ? J Nous nous acquittons de prêt de 1500pesos pour les deux billets et pouvons enfin commencer à profiter du trajet. Il faut bien se faire plaisir de temps en temps.

Confortablement installés dans notre fauteuil de première classe, nous profitons du paysage.

Puis vient la partie entre Bachaui et Temoris, la plus impressionnante avec tous ses ponts et ses 86 tunnels. Juste avant l´arrivée sur Temoris nous observons les 3 niveaux de voies ferrées. Deux grands virages à 180° plus loin nous ne sommes plus qu´à 1000m d´altitude, le climat tropical se fait sentir, le paysage change.

Nous quittons maintenant la Sierra et rentrons dans la province de Sinaloa. L´eau fait son grand retour…

Nous arrivons à 6km de El Fuerte il est 18h30, la nuit tombe rapidement. En 15 petites minutes nous arrivons dans la jolie petite ville tant la route est plane… c´est bon de retrouver nos jambes ! Nous nous installons à l´hôtel San José où il semble que beaucoup de voyageurs sont passés à lire les témoignages sur les murs défraichis du lieu. Nous avons même vu un message signé par un Berrichon !

Nous sommes très bien accueillis et allons pouvoir profiter, demain, d´une journée de détente dans cette jolie ville coloniale.


Quelques infos :

Le train coûte un peu cher, surtout en « primera express ». Chihuahua – Los Mochis : 2500pesos.

Nous avons payé 711pesos chacun pour le tronçon San Rafael – El Fuerte.

Hôtel San José : 200pesos la double. Wifi, eau tiède et lit propre.

Publicités
Catégories : Amerique centrale, Mexique | Poster un commentaire

Navigation des articles

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :