Salt Lake et Antelope Island

Imaginez une île sauvage, d´une beauté incroyable au milieu d´un lac d´eau salée à la couleur tanto rose toto azur tanto dorée… où plus de 500 bisons vivent en liberté, où les antilopes et les cerfs courts sur les crêtes rocheuses et où les orages obscurcirent soudains le ciel donnant à ce lieu une ambiance unique… au loin les sommets enneigés des montagnes rocheuses nous surveilles… cette île c´est Antilope Island et c´est l´un de ces endroits magiques que nous sommes fières de vous faire découvrir.

Salt Lake City, une ville mythique située dans l´Utah, au pied des montagnes rocheuses. Point de départ pour la découverte de nombreux parcs nationaux Américains tels que Yellowstone ou encore Grand Teton, paradis pour les cyclistes grâce à ces nombreuses pistes cyclables. Nous y arrivons par le bus de nuit depuis Las Vegas. Nous voulions y passer une journée mais nous déchantons vite devant le prix des campings et des motels… 30$ pour planter les sardines ! Nous prenons donc la route pour nous diriger vers Antelope Island situé à 40miles (62km). Nous n´arriverons pas aujourd´hui mais au moins nous avancerons.

Nous découvrons une piste cyclable qui va nous permettre de rouler pendant plus de 35miles sans aucun véhicule à moteur ! Le bonheur. Nous passons notre première nuit de bivouac « interdit » sur un bout de sentier abandonné près de la piste. Ici nous serons bien cachés. Le matin, lorsque nous nous réveillons, une autre tente `poussé près de la nôtre ! C´est un travailleur Mexicain qui campe pour économiser un loyer J

Nous continuons notre route et arrivons à Antelope Island vers 16h30. A l´entrée un panneau « Campground full » (camping complet). Après 30miles aujourd´hui nous ne rebrousserons pas chemin, Poupette va voir les ranger d´un pas décidé. « Nous voulons camper dans le parc », « je suis désolée c´est complet », « je suis désolée alors car nous allons camper devant l´entrée », « non les ranger ne serons pas d´accord », « c´est pas grave, après 30miles de toutes façons nous n´irons nulle part sauf sur l´île »… elle a bien vu boucle d´or que la Poupette elle ne lâcherait pas le morceau et nous obtenons un passe-droit pour aller camper J Non mais ! En plus les emplacements de camping font environs 1000m2 alors il ne faut pas nous expliquer qu´il n´y a pas de place pour une tente de 3m2 ! Et après 8miles de plus sur la route reliant l´île au continent nous voici donc à Antelope Island.

Nous essuyons une pluie assez terrible la première nuit, ce qui nous vaut la gentillesse de nos voisins en mobile home, avec un bon café chaud le matin et une invitation à diner le soir J Roxane et Steve sont adorables et nous passons nos soirées à leur table. Ils veulent surement faire grossir Chou J

Nous passons 3 jours à observer la nature… les bisons traversant le campement, l´un de ces mastodontes à même réveillé Poupette pendant sa sieste. Ouvrir les yeux et se réveiller nez a nez avec l´un d´eux est assez impressionnant. Les jolies antilopes nous font l´honneur de leur apparition sur les crêtes rocheuses de l´île… nous passons un moment hors du temps.

Et voici le moment de repartir, un dernier adieu à nos amis voisins et nous repartons en direction de Jackson, le Teton National Parc et Yellowstone… pour cela il va nous falloir traverser les rocheuses… aie ça fait déjà mal.

Publicités
Catégories : Amerique du nord, Utah | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Salt Lake et Antelope Island

  1. Jeannin

    Et la vidéo ?!

    • Non mais j´hallucine ! Jamais satisfaits ces enfants 🙂 Déjà passé tout mon jour de repos pour écrire et mettre des photos assise dans les fourmis avec le soleil sur l´écran, un ordi qui rame et une connexion qui se coupe ! Ben les vidéo seront disponibles ultérieurement madmoiselle. L´attente est la moitié du plaisir non ?

  2. Doudou

    Ça doit être sympa grand téton ^^

  3. françois

    Je commençais à désespérer et j’étais prêt à prendre l’avion pour aller à votre recherche.

    Le vélo, ça vous plait mais vous auriez équilibrer un peu le chargement entre l’avant et l’arrière.

    Bisous

    François

    • Ben ouais on sait… mais on a des fourches à suspension… pas facile à équiper à l´avant !
      En tous cas on grimpe, on peut s´inscrire bientôt au club des 5 cols 🙂

  4. De Giuli

    Ah ben oui connais ce proverbe…!!! 😉

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :