Dormir, manger, bouger…



Le budget… « Pékin sans stress »

« Qu’en est-t-il du budget ? »

Nous n’avons pas établi un budget par pays comme certains le font, nous nous sommes basés sur l’expérience de certains voyageurs sur l’estimation de nos besoins sur place et du niveau de confort que nous prévoyons de réduire fortement à nos besoins primaires « manger« , « dormir« , « bouger » avec bien sûr quelques extras de temps à autres évidement mais sur ce plan là nous sommes relativement raisonnables. Nous adapterons le niveau de confort de chaque besoin à chaque pays en fonction des possibilités qui s’offrent à nous, de leur coût et du niveau de sécurité du pays (par exemple : pas d’auto stop en Bolivie, camping en Patagonie, Bivouac aux Etats-Unis …)

Nous partons donc sur un budget moyen mensuel de 300€ par personne soit 10€ par jour chacun! Pekin Express ils le font bien avec 1€ alors on devrait pouvoir s’en sortir :-). Plus sérieusement, nous savons que pour certains pays nous dépenserons moins que cette somme (Bolovie) et pour d’autre plus (Chili), nous avons fait une moyenne et nous essaierons de tenir le budget annuel, çà fait aussi parti du fil rouge du projet : « Le moins on dépense, le plus longtemps on voyage ! ».

A titre indicatif nous avons parcouru l’Islande pendant 3 semaines avec 500€ chacun soit 23€ par jour et par personne, ce qui est dérisoire compte tenu du niveau de vie du pays et du prix des déplacements en bus. Nous avons dormi en tente, pas fait de resto (en même temps pour manger un burger frites ou du ragout de mouton…), souvent mangé des « quicks macaronis » mais nous nous sommes aussi accordé une sortie en mer pour aller voir les baleines, un « hot springs » chaque soir durant nos 5 jours à Reykjavik et quelques bon BBQ au camping avec de temps en temps bière (<3°C mais bière quand même) et chip’s Lays à l’apéro  🙂 elle est pas belle la vie ?

« Comment finançons nous ce projet ? »

Et bien c’est simple, nous avons économisé tiens donc! Depuis plus d’un an nous vivons chacun avec la moitié de nos salaires, nous avons réduits tous les postes de dépenses superflues comme les fringues, les restos, les sorties, le logement, le téléphone, les vacances… partout ou nous pouvions faire une coupe dans le budget nous l’avons fait. L’avantage est double, d’une part nous avons suffisamment d’argent pour partir et réaliser notre projet et d’autre part nous avons déjà réduit nos besoins considérablement! Un studio pour deux, des vacances low cost  (coût des dernières vacances 200€ à deux pour 15 jours dans les Alpes qui dit mieux !), facture de téléphone/internet réduite au minimum, un resto ou deux par mois, fini les sorties shopping on achète plus que des choses que l’on emportera… et on se rend compte que çà ne nous demande même plus d’efforts !!

Dormir…

Nous privilégierons les nuits sous la tente autant que possible surtout en Argentine et au Chili notamment où le coût de la vie est plus élevé, le niveau de sécurité bon et où l’on trouve beaucoup de campings et de campements dans les parcs nationaux. Nous ferons appelle au réseau des  CouchSurfers dans les grandes villes comme Buenos Aires, Santiago du Chili, Quito, Medellín… pour le côté rassurant, en effet nous nous sentons vite perdus dans les grandes villes l’un comme l’autre et le CouchSurfing nous permettra de découvrir la ville autrement, de faire des rencontres et de partager la vraie vie des vrais gens qui vivent vraiment là :-). Le reste du temps ce sera bungalows, cabanes, refuges, posadas, ghests houses, hôtels, motels… enfin bref tout ce qui nous permet de dormir au chaud, en sécurité, dans un état de propreté acceptable (chacun son niveau de tolérance: la poussière oui / les cafards non !) ne coûte pas trop cher et nous permet de prendre une douche 🙂

« Le CouchSurfing c’est quoi ? »

Le terme de « CouchSurfing » est un anglicisme que l’on pourrait traduire par le fait de « passer d’un canapé à l’autre ». On peut y voir également une allusion au surf sur internet pour trouver un canapé où dormir.Selon les termes du site, CouchSurfing cherche à « rapprocher les personnes et les lieux dans le monde, créer des échanges de savoir, élever la conscience collective, diffuser la tolérance et faciliter la compréhension interculturelle ».  Sa « mission » est de « Participer à la création d’un monde meilleur, canapé après canapé ».
Source: Wikipédia

Manger…

Là aussi nous ne pourrons pas toujours manger au resto matin midi et soir, nous cuisinerons dès que ce sera possible, ce sera l’occasion d’apprendre de nouvelles recettes et de toutes façons c’est ce que nous préférons: un bon barbecue au camping ou une bonne tambouille au réchaud plutôt qu’un mauvais resto !

Nous mangerons aussi dans les p’tis restos de rue et les p’tis troquets qui ne paye pas de mine et de temps en temps un bon resto pour se faire plaisir ou après une bonne rando bien fatigante 🙂

Bouger…

Nous utiliserons souvent nos pieds bien sûr ce ne sera pas suffisant pour venir à bout des milliers de kilomètres à parcourir…  alors nous nous déplacerons en bus, en train, en bateau, en pirogue, en stop, à dos de cheval, à dos de lama ou de mule, enfin bref tout se qui se déplace pourra nous servir de moyen de transport (non pas le vélo, chou il aime pas çà… il préfère marcher :-)). Ce sont les déplacements qui coûte le plus cher en voyage donc nous adapterons leur fréquence et nos choix aux possibilités s’offrant à nous au niveau de sécurité du pays.

Poster un commentaire

Quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :